Résumé :

Le projet se résume dans l’autonomisation économique de 150 femmes rurales des 3 communes les plus pauvres de la wilaya de Bordj Bou Arreridj par la création d’activités génératrices de revenus dans le domaine de l’élevage caprin et ovin

   Années du projet: 2017

   Durée: 24 mois

   Bailleur: Ambassade de France

    Résumé :

Le projet se résume dans l’autonomisation économique de 150 femmes rurales des 3 communes les plus pauvres de la wilaya de Bordj Bou Arreridj par la création d’activités génératrices de revenus dans le domaine de l’élevage caprin et ovin

   Années du projet: 2017

   Durée: 24 mois

   Bailleur: Ambassade de France

 
 

Sur le projet


    Objectifs:

    Les femmes rurales veuves et divorcées des communes de Rabta, El K'sour et Bendaoud de la wilaya de Bordj Bou Arreridj, jouissent de leurs droits socio-économiques

    Les bénéficiaires

  1. 36 femmes démunies sélectionnées sur des critères bien établies auparavant, la situation familiale, le nombre d’enfants a charge, veuvage, divorce, situation sociale et économique critique
  2. 30 femmes âgées entre 20/35 ans sur l’élevage apicole (formation)
  3. 30 hommes âgés entre 30/45 ans sur l’élevage apicole (formation)
  4. 26 femmes + 10 âgées entre 20/35 ans ont bénéficiées de l’élevage
  5. 30 hommes ont bénéficié de focus groupes âgés entre 30/45 ans
  6. Sensibilisation de 100 femmes âgées entre 20/50 ans sur le rôle de la femme dans le développement rural.
  7. Elaboration programme et calendrier d’intervention au niveau des écoles sur l’apprentissage des élèves a la citoyenneté.
  8. Forum a touché plus de 250 jeunes/garçons et filles

    Les bénéficiaires indirects

  1. Les familles de 26 femmes + 10 bénéficiaires directes, environs 7 personnes par familles soit 182 personnes
  2. Les femmes des quatre communes (Djaâfra, El Main, Teffreg, Colla) nombre de femmes par commune respective est de 3847, 2971, 1050, 2881 qui ont entendu parler du projet par l’intermédiaire de la radio locale, les vulgarisatrices agricoles et les membres de l’association partenaire.
  3. Les hommes des quarte communes de la daïra de Djaâfra (Djaâfra, El Main, Teffreg et Colla) 4193, 3271,1135, 3243.
  4. La société civile de la daïra de Djaafra qui ont reçus les dépliants distribués sur la population.
  5. Les familles des 100 femmes sensibilisées sur l’insertion professionnelle de la femme rurale

    Résultats atteins

  1. 30 femmes âgées entre 20/35 ans formées sur l’élevage apicole
  2. 30 hommes âgés entre 30/45 ans formés sur l’élevage apicole
  3. 26 femmes +10 âgées entre 20/35 ans doté de ruches
  4. 30 hommes ont bénéficié de focus groupes âgés entre 30/45 ans doter d’ élevage apicole
  5. 100 femmes âgées entre 20/50 ans sensibilisées sur le rôle de la femme dans le développement rural.
  6. Forum a touché plus de 250 jeunes/garçons et filles sur l’insertion professionnelle.

    Impacts qualitatifs de l’action

  1. L’action nous a permis d’élargir notre public cible qui été initialement 20 femmes bénéficiaires au départ
  2. L’action a aussi permis d’élargir les territoires ciblés grâce a un autre projet qui va toucher les autres communes de la daïra de Djaâfra a savoir Teffreg, El Main et Colla et même d’autres daïras sur la même thématique l’insertion professionnelle des femmes et jeunes filles rurales par la création d’activités génératrices de revenus Ce projet est financé par le Fonds des Nations Unies pour la femme va toucher plus de 400 femmes en élevage caprin, ovin, cunicole et apicole.
  3. L’action a consolidé nos partenariats avec les partenaires publics, les présidents des assemblées populaires communales par leur implication a toutes les étapes de la mise en œuvre du projet ils ont assistés au focus groupe, aux formations et a la distribution du matériel et des ruches et la remise des contrats.
  4. L’action nous a permis aussi de renfoncer nos liens avec les associations locales de Djaâfra et les associations locales de la wilaya de Bordj Bou Arreridj membres du réseau local de développement rural et avec une association internationale (élevage sans frontières) qui s’est déplacée au site du projet et a visité les femmes bénéficiaires et leurs ruches et qui compte réaliser un projet en partenariat avec notre association grâce aux résultats positifs réalisés par ce projet.
  5. L’action nous a permis de signer une convention avec de nouveaux bailleurs en l’occurrence le fonds des Nations Unies pour la femme et l’association élevage sans frontières.

L'année passée nous avons établi
Quatre projets dans la wilaya de B.B.Arreridj


Rejoignez notre communauté

 


 
PARTICIPER